Pâtes et sauces, les bonnes associations!

Pâtes et sauces, les bonnes associations!

Vous vous êtes souvent demandé pourquoi autant de types de pâtes? Parfois on fait avec les pâtes que l’on a dans le placard et là pas de dilemme. Mais il y a des situations dans lesquelles il vaut mieux éviter les faux-pas culinaires : premier dîner à la maison avec sa moitié ou pire les parents de la moitié!

Bref quelques clefs pour ne plus réfléchir trois heures avant de choisir les bonnes pâtes pour la bonne sauce ou inversement.

Pensez à l’expérience de dégustation que vous allez offrir.

Les pâtes longues et lisses

Les pâtes longues, elles se plaisent dans des sauces très fluides dans lesquelles on aura plaisirs à les faire tourner pour les enrouler autour de la fourchette.

Exemples : tagliatelle ail et huile d’olive, spaghetti au pesto…


Les pâtes courtes

Les pâtes courtes sont idéales pour les sauces plus onctueuses avec de petits morceaux. Il faut qu’on puisse attraper tous les éléments en une fourchette.

Exemples : radiatori poulet-curry, farfalle vert de poireau carotte


Les pâtes creuses

Les pâtes creuses, si elles ont un trou c’est pour le remplir! Ce sont donc les pâtes à farcir par excellence. Évidemment on ne parle pas de macaroni ou de coquillettes, elles appartiennent au groupe précédent.

Exemples : cannelloni au bœuf, conchiglie à la ricotta…


Les pâtes striées

Les pâtes striées sont les pâtes à toujours avoir dans le placard. Et pourquoi? Eh bien parce qu’avec leurs stries, elles permettent à tous les types de sauces d’adhérer.

Exemples : penne rigate aux olives, rigatoni aux champignons…




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Cet article vous plaît? Partagez-le!

Pinterest
Pinterest
RSS
INSTAGRAM